assurance vie
  • Darjeeling
    Contrat haut de gamme à frais réduits, Darjeeling offre l’accès à un large univers d’investissement
  • Kapital-direct
    Une sélection exclusive des meilleurs supports d’investissement pour ce contrat à frais réduits
  • Afer
    Depuis plus de 40 ans, le contrat Afer reste la référence en matière d'assurance vie
  • Patrimoine Vie Plus
    Contrat d'assurance vie multisupport qui offre l’accès à de nombreux mandats de gestion
  • Himalia
    Contrat d'assurance vie multisupport, Himalia est le produit phare de la gamme Generali Patrimoine
Comparateur d’assurance vie
Nous vous aidons à choisir l’assurance vie dont vous avez besoin !
Accéder au comparateur assurance-vie-menu-image
retraite

Assurance vie : le coronavirus rend les épargnants plus autonomes

Article
Assurance vie

Avec la crise sanitaire, les épargnants changent leurs habitudes pour reprendre en main leurs placements. C’est une des conclusions révélées par le dernier sondage de Kantar pour Placement-direct.fr*.


Sommaire

Décider seul ou avec un proche

Décider seul ou avec un proche

Le confinement et la fermeture des réseaux bancaires traditionnels, au printemps dernier, ont certainement aidé les Français à progresser en autonomie dans la gestion de leur argent. Ayant plus de temps libre sur leur ordinateur ou smartphone et moins de sollicitations de leur banque, beaucoup d’entre eux en ont profité pour effectuer leurs propres recherches, notamment sur Internet.

Alors qu’à peine un quart des sondés (26%) déclaraient « réfléchir et décider seul ou avec un proche » pour la gestion de leur épargne l’an dernier, ils sont presque une majorité à prendre en main leurs placements en toute indépendance en 2020 : 44% des épargnants se décident sans l’intervention d’un professionnel.

Ce gain en autonomie concerne aussi les clients détenant déjà des contrats d’assurance vie en ligne. La proportion de ceux préférant « réfléchir et décider seul ou avec un proche », pour leurs placements, a progressé de près de 50% en un an, pour atteindre peu ou prou les deux tiers des détenteurs d’assurance vie sur Internet (64% en 2020 contre 42% en 2019).

Réfléchir et décider seul ou avec un proche de ses placements

Graphique sondage

 

Bouche à oreille et conseils des courtiers en ligne

Bouche à oreille et conseils des courtiers en ligne

Quand il s’agit de choisir une assurance vie, le bouche à oreille progresse aussi. La proportion d’épargnants s’appuyant sur les conseils de leur entourage, pour choisir leur contrat, a plus que doublé en un an, passant de 7% à 15% des sondés.

Il est vrai que les alternatives sont peu attirantes, surtout parmi les placements sûrs : le Livret A ne rapporte plus que 0,5% depuis février, et les livrets bancaires ont réduit leur taux à 0,1% ou moins. Dans ce contexte, 76% des sondés jugent d’ailleurs l’assurance vie comme un placement intéressant.

L’assurance vie en ligne séduit aussi les épargnants en quête d’assistance dans leurs choix. Parmi l’ensemble des épargnants, plus d’un tiers (34%) considèrent que les courtiers en ligne « donnent de bons conseils pour choisir la formule en assurance vie la plus adaptée » (contre 23% en 2019), et cette proportion approche les deux tiers (62%) parmi les clients possédant déjà un contrat en ligne.

Presque deux tiers des clients possédant un contrat en ligne considèrent que les courtiers sur internet donnent de bons conseils

deux tiers

 

Regain de confiance et versements attendus

Regain de confiance et versements attendus

Résultat, près d’un détenteur d’assurance vie sur deux (45%) envisage d’effectuer de nouveaux versements sur son contrat au cours des douze prochains mois, et cette proportion grimpe à sept épargnants sur dix (70%) parmi les titulaires d’un contrat d’assurance vie en ligne.

Envisagent d'effectuer de nouveaux versements sur leur contrat au cours des douze prochains mois

graphiques nouveaux versements

Certains sont mêmes prêts à y placer une plus grande proportion de leurs économies. 22% des titulaires d’un contrat vie en ligne envisagent d’augmenter la part que représente l’assurance vie dans leur patrimoine financier. Ils ne sont que 9% à envisager de la réduire. 
Les premiers signes de reprise sont apparus en juin. Par rapport à leur creux du mois de mai, les versements sont remontés de 74% pour atteindre 9,9 milliards d’euros, selon les chiffres de la Fédération française de l’assurance. Et les épargnants continuent à diversifier leurs contrats, avec 35% des nouveaux versements consacrés aux unités de compte.

Après le ralentissement observé au printemps, en raison de l’attentisme et de la nécessaire adaptation à une situation inédite, les épargnants semblent bien partis pour reprendre leur assurance vie en main.
 

* Pour la deuxième édition de son observatoire de l’assurance vie, Placement-direct.fr a fait réaliser une étude par la société Kantar sur l’impact du Covid-19 auprès des détenteurs d’assurance vie. Retrouvez le communiqué de presse ici.

 

Même thématique

A ne plus manquer
hollow circle
Un conseiller est en ligne pour vous aider