Retraite : le PER franchit la barre du million d'assurés !

Publié le 18 mars 2021 | Article
3 min de lecture
|
Retraite
Million d'assurés PER

    Début prometteur pour le plan d’épargne retraite (PER). D’après les statistiques rendues publiques le 1er mars 2021 par la Fédération française de l’assurance (FFA), le PER a dépassé le seuil symbolique du million d’assurés. Ce placement, destiné à la constitution d’un complément de revenu à la retraite, comptabilisait au 31 janvier dernier quelque 1,24 million de souscripteurs. 

    Une jolie performance sachant que le PER, créé par la loi Pacte (pour Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), est commercialisé seulement depuis le 1er octobre 2019. D’ailleurs, il s’agit là des premières données officielles de ce nouveau placement. Mieux : le nombre total de détenteurs de plans doit, en réalité, être plus élevé car la FFA prend en compte uniquement les PER proposés par les assureurs, et pas ceux vendus par les sociétés de gestion.

    Des transferts nombreux

    Sur le seul mois de janvier 2021, le PER a enregistré 88 440 nouveaux assurés et a collecté 416 millions d’euros. Soit un bond respectivement de 185 % et de 143 % par rapport à janvier 2020. En plus des nouveaux adhérents, il faut ajouter, toujours en ce début d’année, 147 220 assurés issus d’anciens produits d’épargne retraite, représentant 2,4 milliards d’euros de transferts.

    Les titulaires de plans d’épargne retraite populaires (Perp), de contrats de retraite Madelin, de retraites supplémentaires à cotisations définies (plus connues sous l’appellation « article 83 » en référence à l’article du Code général des impôts qui les réglemente) ou de plans d’épargne pour la retraite collectifs (Perco) peuvent, en effet, transférer les capitaux logés dans leur contrat dans un PER afin de profiter des avantages de ce placement.

    Depuis le 1er octobre 2020, il n’est plus possible de souscrire un Perp, un Madelin, un article 83 ou un Perco qui ont été remplacés par le PER. En revanche, les contrats ouverts avant cette date peuvent continuer à être alimentés.

    La moitié de l’encours en unités de compte

    Au 31 janvier, l’encours (le cumul des versements, majoré des intérêts annuels et des plus-values latentes) des PER s’est élevé à 13,4 milliards d’euros. La moitié de cette somme est investie dans des supports en unités de compte (UC), eux-mêmes majoritairement composés d’actions d’entreprises. Justement, le gouvernement souhaite le développement - en grande partie grâce au PER - de l’épargne retraite en France, en vue de favoriser le financement de l’économie « réelle ».

    Découvrez notre contrat PER

    Source : https ://www.ffa-assurance.fr/etudes-et-chiffres-cles/janvier-2021-confirme-la-dynamique-de-reprise-de-assurance-vie

    Articles similaires
    Un conseiller est en ligne pour vous aider