assurance vie
  • Darjeeling
    Contrat haut de gamme à frais réduits, Darjeeling offre l’accès à un large univers d’investissement
  • Kapital-direct
    Une sélection exclusive des meilleurs supports d’investissement pour ce contrat à frais réduits
  • Afer
    Depuis plus de 40 ans, le contrat Afer reste la référence en matière d'assurance vie
  • Patrimoine Vie Plus
    Contrat d'assurance vie multisupport qui offre l’accès à de nombreux mandats de gestion
  • Himalia
    Contrat d'assurance vie multisupport, Himalia est le produit phare de la gamme Generali Patrimoine
Comparateur d’assurance vie
Nous vous aidons à choisir l’assurance vie dont vous avez besoin !
Accéder au comparateur assurance-vie-menu-image
retraite

Guide assurance vie : comment investir quand on a 30 ans ?

Guide
Assurance vie

30 ans est le bon âge pour réaliser ses premiers investissements. Achat de la résidence principale, constitution d’une épargne de précaution voire préparation de la retraite. Les projets ne manquant pas.

A 30 ans, vous avez déjà acquis une certaine expérience professionnelle et vous commencez à vous projeter dans l’avenir de façon construite. Il est également temps de songer à vous constituer un patrimoine. Ce patrimoine va ainsi s’accumuler tout au long de votre vie active. 

La résidence principale : priorité pour constituer son patrimoine

La résidence principale constitue la pierre angulaire de votre patrimoine. L’objectif n’est pas d’emblée d’acquérir une grande maison ou un appartement familial en particulier à Paris. Dans un premier temps vous pouvez investir dans une petite surface à crédit en profitant de taux d’intérêt bas qui vous permettra ensuite de servir d’apport pour l’achat d’une résidence plus grande. Votre patrimoine peut ainsi progressivement s’accroître. 

Les livrets bancaires sont indispensables pour une épargne de précaution

En parallèle, vous devez mettre de côté tous les mois afin d’accumuler une épargne de précaution, celle-ci peut servir en cas d’aléas ou pour un projet : voyage, mariage, la naissance d’un enfant etc. Là encore, il ne s’agit pas forcément de placer des sommes importantes, elles doivent être surtout régulières. Il suffit de déterminer, en fonction de vos revenus, une capacité d’épargne mensuelle et de programmer des versements. Vous pouvez faire appel aux livrets bancaires pour ce type de versements.

Les livrets A ou les livrets de développement offrent généralement une faible rémunération, actuellement de 0,5%. Toutefois, certaines banques offrent des rémunérations supérieures sur des périodes ponctuelles, sur trois mois par exemple. 

Prenez date en assurance vie et lancez-vous sur l’épargne retraite

A côté d’une épargne de précaution, il est également important de mettre de côté tous les mois dans le cadre d’une épargne de plus long terme. Deux types de produits sont dans ce cadre intéressant : l’assurance vie et le plan d’épargne retraite (PER).

L’assurance vie permet de se constituer progressivement un capital en s’appuyant à la fois sur des supports dont le capital est garanti (fonds en euros) et d’autres plus dynamiques (appelés unités de compte, plus risqués mais potentiellement plus performants). Des versements programmés sont aussi possibles pour se constituer un capital en douceur. La fiscalité de l’assurance vie est allégée, en particulier au bout de huit ans, et la transmission s’opère dans un cadre fiscal lui aussi avantageux.

Le PER peut aussi, dès 30 ans, être intéressant. Il permet de préparer sa retraite tout en baissant ses impôts. En contrepartie l’épargne est bloquée pendant votre vie active. Rassurez-vous des cas de sortie anticipés sont prévus comme l’acquisition de la résidence principale. Une fois à la retraite vous disposerez au choix d’une rente viagère ou d’un capital (voire des deux) . A noter que la sortie d’un PER est fiscalisée. Il est donc important de bien en mesurer l’impact.

 

Même thématique

A ne plus manquer
hollow circle
Un conseiller est en ligne pour vous aider