assurance vie
  • Darjeeling
    Contrat haut de gamme à frais réduits, Darjeeling offre l’accès à un large univers d’investissement
  • Kapital-direct
    Une sélection exclusive des meilleurs supports d’investissement pour ce contrat à frais réduits
  • Afer
    Depuis plus de 40 ans, le contrat Afer reste la référence en matière d'assurance vie
  • Patrimoine Vie Plus
    Contrat d'assurance vie multisupport qui offre l’accès à de nombreux mandats de gestion
  • Himalia
    Contrat d'assurance vie multisupport, Himalia est le produit phare de la gamme Generali Patrimoine
Comparateur d’assurance vie
Nous vous aidons à choisir l’assurance vie dont vous avez besoin !
Accéder au comparateur assurance-vie-menu-image
retraite

Retraite : les atouts insoupçonnés du PER pour les mineurs

Publié le 08 juin 2021
Parole d'expert
Retraite

Les parents peuvent ouvrir un plan d’épargne retraite individuel (PER) au nom de leur enfant. Une opération originale qui présente plusieurs atouts tant pour les enfants que les parents. Retrouvez les explications de Gilles Belloir, directeur général de Placement-direct.fr, sur le site Internet du Revenu.

Avec déjà près de 18 milliards d’euros d’encours (à fin mars 2021) le PER, qui n’a pas encore soufflé sa deuxième bougie, connait un début de carrière tonitruant. Dans sa version individuelle (PERin), il permet de combiner deux objectifs : préparer sa retraite et baisser ses impôts. Mais saviez-vous qu’un mineur pouvait lui-aussi adhérer à un PERin ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, cette opération présente plusieurs avantages tant pour l’enfant que pour les parents.  

L’adhésion à un PERin pour un mineur est simple. Il suffit que les représentants légaux (les deux parents ou le tuteur) de l’enfant ouvrent et signent en son nom un plan, comme ils pourraient le faire pour un classique livret A ou un contrat d’assurance vie. Jusqu’à la majorité de l’enfant, ce sont les parents qui gèrent le PER et qui pourront, s’ils le souhaitent, continuer à l’alimenter. 

Une baisse d’impôts et une utilisation des fonds encadrée

Pour les parents, le premier avantage est de bénéficier d’une économie d’impôts. En effet, les versements volontaires effectués sur le PERin sont déductibles du revenu imposable, y compris pour un enfant mineur. Ce dernier étant généralement rattaché au foyer fiscal de ses parents, le versement agira donc sur leurs revenus, comme s’ils avaient effectué directement l’opération sur leur propre contrat…

Retrouvez en intégralité la tribune de Gilles Belloir

 

A ne plus manquer
hollow circle
Un conseiller est en ligne pour vous aider