assurance vie
  • Darjeeling
    Contrat haut de gamme à frais réduits, Darjeeling offre l’accès à un large univers d’investissement
  • Kapital-direct
    Une sélection exclusive des meilleurs supports d’investissement pour ce contrat à frais réduits
  • Afer
    Depuis plus de 40 ans, le contrat Afer reste la référence en matière d'assurance vie
  • Patrimoine Vie Plus
    Contrat d'assurance vie multisupport qui offre l’accès à de nombreux mandats de gestion
  • Himalia
    Contrat d'assurance vie multisupport, Himalia est le produit phare de la gamme Generali Patrimoine
Comparateur d’assurance vie
Nous vous aidons à choisir l’assurance vie dont vous avez besoin !
Accéder au comparateur assurance-vie-menu-image
retraite

Devez-vous alimenter un vieux contrat ou en ouvrir un nouveau ?

Article
Assurance vie

Vous vous demandez s’il est préférable d’alimenter un contrat d’assurance vie ouvert depuis plusieurs années ou bien d’en ouvrir un nouveau ? Voici la marche à suivre selon la date d’ouverture de votre contrat et votre âge.


Sommaire

La date du 27 septembre 2017 est importante car elle a modifié la fiscalité des gains d’un contrat d’assurance vie. Lors d’un retrait, les produits générés par des versements réalisés à compter du 27 septembre 2017 sont soumis à une Flat Tax de 30% (prélèvements sociaux compris de 17,2%), voire de 24,7% (7,5% + 17,2%) après huit ans. Il est également possible d’opter, si cela est plus intéressant, pour une taxation à l’impôt sur le revenu (IR), auquel il faut ajouter les prélèvements sociaux (17,2%).

Pour les sommes placées antérieurement, c’est l’ancienne règle qui s’applique. Vous avez le choix entre une imposition à l’IR majorée des prélèvements sociaux et une imposition au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL), dégressif en fonction de l’ancienneté du contrat : 35% (moins de 4 ans), 15% (entre 4 et 8 ans) et 7.5% au-delà de 8 ans, auquel s’ajoute les prélèvements sociaux. 

Quelle que soit la date du versement, les retraits effectués sur un contrat de plus de huit ans bénéficient d’un abattement annuel sur les gains de 4 600 euros (9 200 euros pour un couple soumis à une imposition commune). Cet abattement ne s’applique toutefois pas aux prélèvements sociaux.

 

Pour vos retraits, tout dépend de la date d’ouverture du contrat

Pour vos retraits, tout dépend de la date d’ouverture du contrat

Si vous avez ouvert votre contrat avant le 27 septembre 2017, il est souvent judicieux de ne pas y affecter vos nouveaux versements. C’est plus simple en termes de suivi et fiscalement peu impactant. En ayant ainsi deux contrats, l’un alimenté avant le 27 septembre 2017 et l’autre après, vous pourrez choisir celui sur lequel un retrait futur sera le moins taxé. 

La mise en place de la Flat Tax rebat les cartes sur certaines décisions puisque la dégressivité de la fiscalité avec l’âge du contrat est supprimée avant huit ans. Dès lors, si vous avez déjà un contrat ouvert après le 27 septembre 2017 mais que vous n’en êtes pas satisfait, il est moins pénalisant de le racheter pour en ouvrir un nouveau plus performant tant sur les frais que sur les supports financiers qui y sont proposés. 

 

Que faire après 70 ans pour préparer la transmission ?

Que faire après 70 ans pour préparer la transmission ?

Quand le contrat d’assurance vie est dénoué par décès, la fiscalité des sommes placées avant ou après 70 ans n’est pas la même. Lorsque les versements ont été réalisés avant 70 ans, chaque bénéficiaire profite d’un abattement propre à l’assurance vie de 152 500 euros. Au-delà, un taux forfaitaire de 20%, puis de 31,25% (à partir de 851 500 euros), est retenu.  
Après 70 ans, la règle change. Les versements sont fiscalement soumis au barème des droits de succession après un abattement, commun aux bénéficiaires non exonérés, de 30 500 euros. Les gains eux ne sont pas taxés. 

Si vous avez plus de 70 ans et que vous disposez d’un ou plusieurs contrats ouverts avant vos 70 ans, ne mélangez pas sur ces anciens contrats vos nouveaux versements. Il est en effet plus judicieux d’un point de vue fiscal de dédier au moins un contrat aux versements réalisés après 70 ans. 

A l’inverse, les vieux contrats souscrits avant le 20 novembre 1991 disposent d’une fiscalité particulière et surtout avantageuse. Quel que soit votre âge lors des versements, c’est la règle fiscale de l’assurance vie avant 70 ans qui s’applique. Le plus souvent, ces contrats doivent donc être privilégiés si vous dépassez 70 ans.

 

A ne plus manquer
hollow circle
Un conseiller est en ligne pour vous aider