2022 : année gagnante pour les versements programmés !

Publié le 10 février 2023 | Article
3 min de lecture
|
Assurance vie
Versements programmés en 2022

    Investir en Bourse quand elle baisse ne va pas de soi. Beaucoup sont d’ailleurs tentés de faire l’inverse ! Selon le baromètre de l’Autorité des marchés financiers (AMF), 29 % des épargnants se disaient intéressés par les placements en actions en septembre 2021, année de hausse de l’indice CAC 40 (+29 %). Ils n’étaient plus que 25 % à l’être en septembre 2022, année de baisse du CAC 40 (-9,5 %). C’est pourtant pendant les soldes qu’on achète au meilleur prix ! En Bourse aussi.

    2022 : une année de baisse avec des hauts et des bas

    Vous auriez fait une meilleure affaire en achetant les actions de l’indice CAC 40 en septembre 2022 (CAC 40 à 6.017 points) qu’en septembre 2021 (CAC 40 à 6.638 points).

    Bien sûr personne ne peut prévoir si la Bourse va monter ou baisser. Et les performances passées ne présagent pas des résultats futurs. Mais l’investissement régulier vous permet de réduire cette incertitude. En effet, cette stratégie est efficace pour mettre à profit les replis, afin d’investir à des niveaux attractifs.

    Avec ses hauts et ses bas, l’année 2022 a validé l’intérêt de cette recette simple. Si vous aviez acheté l’indice CAC 40 le 3 janvier 2022, à 7.217 points, vous auriez potentiellement perdu -10,3 % fin 2022, le CAC 40 clôturant à 6.474 points le 30 décembre 2022.

    En investissant dans les creux, vous auriez eu de meilleurs résultats. L’indice CAC 40 est descendu jusqu’à 5.963 points le 8 mars 2022, à 5.795 le 5 juillet, et même 5.677 en clôture, le 29 septembre 2022. Si vous aviez pu répartir vos investissements à ces trois dates, au niveau moyen de 5.812 points, votre gain potentiel aurait atteint 11,4 % en fin d’année 2022 !

    Être méthodique dans son programme d’investissement !

    Personne ne sait déterminer le bon jour pour acheter au plus bas. En revanche, la discipline de l’investissement régulier vous permet de ne pas « louper » ces opportunités.

    Pour simplifier, imaginez que vous ayez investi 100 euros chaque jour dans l’indice CAC 40, tout au long de l’année 2022, soit 25 700 euros étalés sur les 257 séances d’ouverture de la Bourse.

    Chaque jour, vous auriez acheté une portion d’indice CAC 40, variable selon son niveau. Quand l’indice CAC 40 atteignait un record de 7.376 points le 5 janvier 2022 (en clôture de séance), vos 100 euros auraient permis d’acheter 1,36 % de part d’indice CAC 40 (en estimant qu’un point d’indice équivaut à 1 €). Tandis qu’au creux du 29 septembre 2022, avec 100 euros vous auriez pu acheter 1,74 % d’indice CAC 40, soit 28 % d’actifs en plus pour le même prix !

    A la fin de l’année, vous auriez ainsi acquis 4,007 parts d’indice CAC 40 dont le niveau atteignait 6473,76 points, soit un capital accumulé de 25 942 euros, représentant un gain de 0,9 % par rapport à vos 25 700 euros investis tout au long de l’année.

    Pas si mal pour une année de baisse ! Et encore, on n’a pas compté les dividendes que vous auriez potentiellement touchés, en plus de la valorisation de votre capital.

    Placement-direct.fr facilite la mise en place de versements programmés 

    Avec la méthode des investissements programmés, lorsque les cours repartent à la hausse, la valeur des placements acquis augmente plus vite. En effet, vous en avez acheté davantage avec un prix de revient moyen moins élevé, par rapport à des épargnants plus frileux. Et ça marche aussi à long terme, si vous faites des investissements réguliers étalés sur plusieurs années ou des décennies.
        
    En reprenant l’exemple d’un investissement étalé tout au long de l’année 2022, cette méthode aurait affiché un score encore plus attractif en intégrant le rebond boursier du début d’année 2023. A 7.096 points atteint le 26 janvier 2023, l’indice CAC 40 restait inférieur à son niveau du début 2022. Mais le gain procuré par des achats lissés depuis 2022 aurait atteint 9,6 % ! 
        
    Dans cet esprit, Placement-direct.fr propose sur ses contrats d’assurance vie et d’épargne retraite la mise en place de versements programmés, sans frais sur les versements, permettant de mettre en pratique cette méthode.

    Le principe est simple. Vous déterminez le montant que vous voulez placer, la périodicité (mensuelle, trimestrielle…) des versements et les supports sur lesquels vous investissez. Cerise sur le gâteau : tout se fait en ligne. Alors n’attendez-plus !

    Découvrez nos contrats d'assurance vie

    Articles similaires
    Un conseiller est en ligne pour vous aider