assurance vie
  • Darjeeling
    Contrat haut de gamme à frais réduits, Darjeeling offre l’accès à un large univers d’investissement
  • Kapital-direct
    Une sélection exclusive des meilleurs supports d’investissement pour ce contrat à frais réduits
  • Afer
    Depuis plus de 40 ans, le contrat Afer reste la référence en matière d'assurance vie
  • Patrimoine Vie Plus
    Contrat d'assurance vie multisupport qui offre l’accès à de nombreux mandats de gestion
  • Himalia
    Contrat d'assurance vie multisupport, Himalia est le produit phare de la gamme Generali Patrimoine
Comparateur d’assurance vie
Nous vous aidons à choisir l’assurance vie dont vous avez besoin !
Accéder au comparateur assurance-vie-menu-image
retraite

Retraite : pourquoi transformer votre Perp ou Madelin en PER ?

Article
Retraite

La possibilité de transférer un vieux Perp ou un contrat Madelin vers un nouveau PER a de quoi séduire. Explications et conseils.

Avec 126 000 adhésions depuis son lancement en octobre 2019, pour 1,6 milliard d’euros d’épargne, le succès du Plan d’épargne retraite (PER) se confirme. Il faut dire que ce nouveau placement retraite, créé par la Loi Pacte, ne manque pas d’atouts par rapport à ses prédécesseurs. La possibilité d’y transférer ses anciens produits dédiés à la retraite (Madelin, Perp, Prefon…) apparaît dès lors comme une solution séduisante pour de nombreux titulaires. 
 

Sommaire :

Un avantage fiscal à l’entrée

Un avantage fiscal à l’entrée

En ligne avec ce que proposaient les Perp et contrats Madelin, le PER permet de réaliser des versements déductibles (dans la limite d’un plafond) de son revenu imposable. Le produit intéresse alors avant tout les épargnants qui se situent dans les tranches marginales d’imposition les plus élevées (30 ; 41 et 45 %). A noter que les capitaux transférés vers le PER issus d’un Perp ou d’un contrat Madelin ne procurent pas d’avantage fiscal. Ce qui est pour le moins logique, les versements sur ces produits ayant déjà fait l’objet d’une déduction.

► Pour déterminer votre plafond déductible : cliquez ici.

Des versements plus souples

Des versements plus souples

Si les versements réguliers sont recommandés, pour préparer sa retraite en investissant progressivement, la règlementation ne prévoit pas de contrainte de cotisation minimum ou de fréquence de versements sur le PER.

Le PER est donc plus souple que les contrats Madelin, sur lesquels les souscripteurs ont une obligation de versements réguliers, entre 1 et 15 fois la cotisation initiale, avec généralement une indexation sur la revalorisation du Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS).

L’achat de la résidence principale devient possible

L’achat de la résidence principale devient possible

Avec le nouveau PER, il est possible de récupérer son capital à tout moment, quel que soit son âge, pour acheter sa résidence principale. C’est un verrou qui saute, surtout pour les plus jeunes qui n’ont pas encore acquis leur logement. Les Contrats Perp et Madelin ne prévoyaient pas cette souplesse.
Le Perp permettait toutefois de récupérer le capital constitué pour l’acquisition de la résidence principale (à condition de ne pas en avoir été propriétaire dans les 2 dernières années) mais uniquement à la liquidation du Plan une fois l’âge de la retraite atteint.

Exceptionnellement jusqu’à la fin 2020, les travailleurs non salariés (TNS) peuvent retirer jusqu’à 8 000 € de leur contrat Madelin, ou d’un PER ouvert avant le 10 juin 2020, pour faire face aux effets de la crise sanitaire.

Au choix, rente ou capital à la retraite

Au choix, rente ou capital à la retraite

Lors de la liquidation du PER, qui intervient au plus tôt à l’âge de la retraite, vous avez désormais le libre choix entre une sortie en rente viagère et une sortie en capital (vous pouvez également mixer les deux solutions). Là-aussi c’est une nouvelle souplesse puisque les anciens produits individuels dédiés à la retraite ne proposaient qu’une sortie en rente viagère. A noter toutefois que le Perp donnait la possibilité d’opter pour une sortie à hauteur de 20% en capital et 80% en rente viagère.  

Que faut-il vérifier avant de transférer son contrat ?

Que faut-il vérifier avant de transférer son contrat ?
  • Les caractéristiques du PER
    Comme pour tous les placements, il faut comparer les caractéristiques du nouveau PER par rapport à celles de votre ancien contrat Madelin ou Perp.
    Pour le PER Placement-direct, il n’y a aucun frais sur les versements et les frais de gestion sont réduits à 0,6% par an. En plus d’un fonds en euros sécurisé, les adhérents ont accès à près de 1000 supports en unités de compte (actions, immobilier, etc.) et à trois profils de gestion par horizon (prudent, équilibré, dynamique). 

  • Les frais de transfert
    Attention, lors du transfert d’un contrat Madelin ou d’un Perp vers un PER, l’établissement quitté peut prélever des frais de transferts allant jusqu’à 5% de l’épargne acquise, au cours des dix premières années de vie du contrat. Après dix ans, les transferts sont sans frais. La loi Pacte en 2019 a d’ailleurs fait évoluer les frais de transfert qui s’appliquent entre deux PER. Ils sont désormais plafonnés à 1% durant les 5 premières années du plan et nuls après ce délai.

  • Les conditions de rentes viagères
    Les titulaires d’un ancien Perp ou d’un contrat Madelin qui envisagent de percevoir une rente viagère durant leur retraite doivent comparer les conditions de rentes de leur contrat avec celles proposées sur le PER vers lequel le transfert est envisagé. La question se pose principalement pour le contrat retraite Madelin qui, dans certains cas, pouvait prévoir des garanties avantageuses (taux technique, table de mortalité…).

Comment procéder au transfert ?

Comment procéder au transfert ?

Vous êtes convaincu de l’intérêt d’un transfert de votre ancien plan d’épargne retraite vers le nouveau PER ? 
Deux possibilités s’offrent à vous. Soit le PER qui vous intéresse permet d’y adhérer par transfert de votre ancien produit retraite. Dans ce cas vous devrez remplir le bulletin d’adhésion et le bulletin de transfert sans avoir à effectuer de versement initial. Soit le transfert ne peut être réalisé qu’après adhésion au PER. Dans ce cas vous devrez d’abord effectuer un versement initial pour adhérer au PER puis procéder à la demande de transfert à la fin du délai de renonciation de 30 jours. C’est par exemple le cas du PER Placement-direct. 

Quels délais prévoir ?

Quels délais prévoir ?

Le processus complet de transfert s’étale sur 4 mois maximum, en raison des délais réglementaires liés aux 3 étapes du transfert :

1- A la réception de la demande de transfert, l'assureur d'origine dispose de 3 mois pour notifier la valeur de transfert, à l'assuré et à l'assureur d'accueil,
2- L'assuré dispose ensuite d'un délai de 15 jours, à compter de la notification de la valeur de transfert, pour renoncer à sa demande,
3- A l'expiration de ce délai de renonciation, l'assureur d'origine doit verser les sommes à l'assureur d'accueil dans les 15 jours. Ce délai ne commence à courir que quand l’assureur d’accueil a confirmé son accord pour le transfert à l’assureur d’origine.

Même si ce processus peut sembler un peu long, l’étape la plus cruciale pour tirer parti des atouts du nouveau PER est de passer à l’acte.
Alors n’attendez plus !
 

Découvrez notre contrat PER Placement-direct

PER Placement-direct est un contrat d’assurance vie de groupe à adhésion individuelle et facultative, libellé en unités de compte et en euros dont l’assureur est Swiss Life Assurance et Patrimoine. Pour connaître en détails les informations du PER Placement-direct, consultez la notice d’information du contrat ici.

A ne plus manquer
hollow circle
Un conseiller est en ligne pour vous aider