Assurance vie : profitez des étrennes pour prendre date

Publié le 20 décembre 2023 | Article
4 min de lecture
|
Assurance vie
Assurance vie : profitez des étrennes pour prendre date

Pour les fêtes de fin d’année, en plus de cadeaux, on apprécie aussi de recevoir de l’argent. C’est l’occasion de préparer un futur projet d’envergure. Chez Placement-direct.fr, quelques centaines d’euros suffisent pour prendre date.

    Prendre date, dans le domaine patrimonial, signifie simplement anticiper le délai nécessaire pour bénéficier des meilleurs atouts fiscaux d’un placement. Cela permet en quelque sorte de faire débuter le « compteur fiscal ». Dans le cas de l’assurance vie, c’est au huitième anniversaire du contrat que la fiscalité sur les gains en cas de retrait s’allège, quels que soient les dates et les montants des versements réalisés après la souscription. 

    Prendre date, le plus tôt possible

    Pour « prendre date », dans le cas d’une assurance vie, il suffit concrètement de souscrire un contrat par anticipation, idéalement au moins huit ans avant d’avoir besoin des fonds. 

    S’il est aisé d’anticiper certains projets comme son départ à la retraite ou le financement des études supérieures des enfants, on ne sait pas toujours précisément à quel moment on aura besoin de puiser dans son contrat. La meilleure solution est donc de souscrire une assurance vie le plus tôt possible. Chez Placement-direct.fr, vous pouvez être titulaire d’un contrat dès 500 € de versement initial.

    Ainsi, lors d’une future rentrée d’argent, vous pourrez alimenter le contrat et bénéficier de son antériorité fiscale.

    Un exemple pour mieux comprendre 

    Le 1er janvier 2023 vous avez pris date sur un contrat d’assurance vie en réalisant un versement initial de 500 €. Cinq ans plus tard, le 1er janvier 2028, vous effectuez un reversement de 99 500 € suite à un héritage. 

    Imaginons maintenant qu’en 2031, vous ayez besoin de retirer les fonds pour l’achat de votre logement. Votre contrat est à maturité fiscale, ayant plus de 8 ans. Vous profitez alors d’un abattement sur les gains de 4 600 € (9 200 € pour un couple marié ou pacsé) et d’un prélèvement forfaitaire allégé.

    Au moment du retrait la valorisation de votre contrat est de 120 000 € (pour plus de simplicité nous supposons qu’il a toujours été constitué de supports en unités de compte). Il se décompose alors de 100 000 € de versements et de 20 000 € de gains. Supposons que vous soyez mariés. C’est alors un abattement de 9 200 € qui s’appliquera. 

    Dans cet exemple, vous devrez vous acquitter des prélèvements sociaux de 17,2%, soit 3 440 €, et d’un prélèvement forfaitaire de 7,5% au-delà de l’abattement de 9 200 €, soit 810 €. Le coût global du retrait serait alors de 4 250 €.

    Imaginons maintenant que votre contrat n’ait été ouvert qu’en 2028, suite à l’héritage d’une somme importante. Dans ce cas, lors du retrait vous auriez dû vous acquitter d’un prélèvement forfaitaire de 30% sur les gains, soit 6 000 €. 

    Bénéficier d’un contrat à maturité fiscale lors du retrait a permis dans cet exemple de réaliser une économie d’impôts de 1 750 €. Prendre date le plus tôt possible sur un contrat d’assurance vie prend alors tout son sens.

    Découvrez nos contrats d'assurance vie

    Articles similaires

    Placement-direct Euro+ : + 4,10% en 2023

    En attendant l’annonce, prévue fin janvier, du rendement du fonds en euros des contrats Placement-direct Vie, Darjeeling et PER Placement-direct, nous sommes heureux de pouvoir vous partager dès maintenant celui de notre dernier né, Placement-direct Euro+.

    Lire la suite
    Assurance vie
    janvier 2024 Article 2 min
    Un conseiller est en ligne pour vous aider