Placement Direct lance le contrat de Retraite « Madelin-Direct »

Placement Direct, pionnier de l’assurance vie en ligne, lance le contrat d’assurance vie retraite « Madelin-Direct », et permet ainsi aux Travailleurs Non Salariés de préparer leur retraite dans les meilleures conditions. Les indépendants bénéficient ainsi d’un contrat performant avec des frais très réduits selon le modèle « internet » : pas de frais sur versements ni sur arbitrages, des frais sur encours réduits.

Les indépendants : un besoin de couverture spécifique

Les régimes de retraite des indépendants offrent un niveau de protection très inférieur à celui des salariés. A titre d’exemple, un salarié cadre âgé de 40 ans disposant d’un revenu annuel net de 70 000 euros peut espérer une pension de l’ordre de 60% de son dernier salaire. Un commerçant avec le même niveau de revenus ne peut espérer que 43% de sa dernière rémunération. Un médecin libéral disposerait, lui, de 49% de sa dernière rémunération.

 

Les contrats d’assurance vie « Madelin » permettent aux professionnels indépendants de préparer, par l’épargne, leur retraite afin de disposer d’un revenu complémentaire. Les cotisations versées sur ce type de contrats sont ainsi, sous certaines conditions, déductibles des bénéfices professionnels du travailleur indépendant.


Des contrats généralement chèrement payés


Les contrats d’assurance retraite « Madelin » commercialisés par les réseaux traditionnels incluent généralement des frais sur versement et sur encours élevés. Ainsi, il n’est pas rare de trouver sur le marché des contrats prévoyant 5% de frais sur chaque versement auxquels s’ajoutent des frais de gestion annuels de l’ordre de 1% de l’épargne (1).

 

Le contrat d’assurance retraite « Madelin-Direct », un contrat haut-de-gamme accessible à tous

Avec le contrat « Madelin-Direct », géré par Swiss Life Assurance et Patrimoine, Placement Direct offre une solution haut-de-gamme avec des frais réduits au minimum : pas de frais sur les versements, ni sur les arbitrages, des frais sur encours limités à 0.60% par an.

Outre les frais réduits, ce contrat offre, avec plus de 800 supports financiers, le choix le plus étendu d’unités de compte de sa catégorie. De plus, un large éventail de garanties de prévoyance permettent à ceux qui le désirent de disposer d’un meilleur niveau de protection : garantie plancher en cas de décès, exonération du paiement des cotisations en cas d’arrêt de travail, garantie bonne fin pour mieux protéger sa famille en cas de décès. Enfin, les multiples choix de rente (viagère simple ou réversible, avec annuités garanties, par pallier ou indexées) offrent des possibilités nombreuses lors du départ en retraite.

 

Au fait, pourquoi le contrat  « Madelin-Direct » plutôt qu’un PERP ?

Certes, un contrat « Madelin »  impose une certaine régularité dans les versements. Mais en revanche, ses avantages par rapport au PERP sont à considérer : possibilité de garanties étendues de prévoyance pour se protéger soi ou ses proches, plafonds de déduction fiscale plus élevés (jusqu’à 72 571 € en 2017 pour un bénéfice imposable de 313 824 €, contre 31 382 € pour le PERP), possibilité de mieux protéger son conjoint en choisissant un taux de réversion en phase de rente supérieur à 100%.

 

Le contrat d’assurance vie « Madelin-Direct » tire bénéfice de ces possibilités et offre des garanties de prévoyances nombreuses, ainsi qu’un taux de réversion en phase de rente qui peut aller jusqu’à 200%. Il offre également une garantie de table de mortalité dès l’adhésion.

 


 

  1. Source les Dossiers de l’Epargne Edition 2017
  2. Hors cas des transferts en provenance d’un autre contrat postérieurs à l’adhésion